Témoignage_homme

Je n’ai pas été remboursé selon leurs promesses et mon crédit en a souffert!

En 2011, j’ai rencontré Mark-Eric Fortin et Karine Depatie par l’intermédiaire d’un de mes amis, Sylvain Roy, qui était là pour me présenter. Sylvain avait mentionné qu’il leur avait donné de l’argent il y a quelques mois et qu’il était déjà remboursé. Nous avons parlé de ce film passionnant qu’ils étaient près de signer avec un grand label hollywoodien et qu’ils avaient besoin d’investisseurs. Ils étaient prêts à payer le double de l’investissement et si je devais trouver d’autres investisseurs, je serais payé d’une commission de ce qu’ils ont investi.

Ils ont montré beaucoup de documents et de pièces de soutien pour me faire croire que c’était valide et légal. Ils avaient juste besoin d’un peu plus pour passer à la ligne d’arrivée, ainsi que de créer une équipe de personnes qui pourraient travailler pour accomplir cette mission énorme avec tous les différents projets. Ils m’ont invité à bord, cartes d’affaires à mon nom et m’ont donné de la littérature pour commencer à en parler à d’autres personnes.  J’ai invité des gens à rencontrer Karine et Marc(k)-Eric(k) pour la même opportunité d’investissement, qui ont tous fait des investissements.

On m’a demandé de facturer des frais sur ma carte de crédit qui seraient remboursés immédiatement, dans un délai d’un mois avant que je n’engage des intérêts sur les montants inscrits sur ma carte. Malheureusement, je n’ai pas été remboursé et mon crédit a souffert des montants impayés, soit environ xx000 $.

Des amis ont aussi donné leur carte de crédit au montant de x000 $. Les mois ont passés et je n’avais pas reçu de réponse claire quant au remboursement de ma carte de crédit.   Ce fut le pire pour moi, car j’avais déjà investi tout l’argent que j’avais dans ce projet et que la carte de crédit était censée être payée. Je me suis retrouvé bien mal pris pour payer ce faramineux montant de ma carte de crédit. J’étais vraiment contrarié à ce stade et j’ai juste essayé d’oublier tout ce gâchis. Beaucoup plus tard, on m’a donné un billet à ordre de xx 000 $ pour les frais de carte de crédit en circulation. Un mois plus tard, j’ai reçu un autre billet à ordre de xx 000 $ pour ma souffrance avec la dette de ma carte de crédit. J’étais encore contrarié par la situation car je voulais juste de l’argent réel, pas des « billets à ordre ».

En 2012, Sylvain Roy m’a contacté pour dire qu’ils offraient 10 fois le montant et qu’ils étaient vraiment proches de signer l’accord, alors j’ai investi xx000 $ en espèces. Depuis, j’ai régulièrement lu les mises à jour et les bulletins d’information que l’équipe nous envoyaient. Mathieu Carignan m’a demandé plusieurs fois de l’argent à ce moment-là, mais je n’avais aucun intérêt à investir davantage, car la ligne d’arrivée était toujours repoussée de plus en plus, il était finalement clair pour moi que j’étais tombé dans une arnaque terrible. J’ai de nombreux e-mails et communications que j’ai sauvegardés de l’époque, si vous avez besoin de les voir s’il vous plaît laissez-moi savoir et je serais heureux de les transmettre. Je me sens comme si je laisse beaucoup de micro détails parce que tant de choses sont arrivées. Si vous avez des questions ou avez besoin de clarification, je serais plus qu’heureux de vous aider.

-Victime de l’affaire Lovaganza One-land