Témoignage_homme

Ça poussait très fort et la situation d’urgence de contribuer était presque obligatoire!

Un ami à moi m’a parlé du projet et m’a demandé d’assister à une séance d’information du projet en 2014. Ensuite, quelques fois, il y avait des convocations à un appel conférence pour de l’information de suivi du projet qui finissait toujours par une demande de contribution. Aussi des groupes de discussions sur facebook. Ca poussait très fort et le situation d’urgence de contribuer presque obligatoirement, bref, de la vente à pression et des fausses promesse de remboursement. Exemple: au moins 3 printemps de suite Karine Lamarre promettait des remboursements à l’été à venir!

-Victime de l’affaire Lovaganza One-land