Matériel utilisées sur les médias sociaux au fil des années pour attirer les investisseurs et crédibiliser leur projets frauduleux.

Difficile de ne pas y croire quand on les voit réellement avec ces célébrités, à l'intérieur de contextes aussi remarquables!

Visite à l'ONU en 2012 – Images véhiculées sur leurs profils facebook

Festival de cannes – 2013

Anec­dote #1: – Sur la pre­mière photo (JFG), Marc-Éric For­tin m'a raconté dans mes der­niers ins­tants avant que démis­sionne de leurs entre­prises, qu'ils avaient payés des papa­raz­zis pour se faire pho­to­gra­phier comme s'ils étaient des célé­bri­tés. Tu paies un mon­tant X et au moment choisi, une horde de papa­razzi t'entourent et de mitraille de pho­tos. Ensuite, ils te les vendent pour mous­ser ta car­rière. Images qu'ils ont ensuite uti­li­sées sur leurs pages fb pour "fla­sher".

Anec­dote #2: – Tout cet épi­sode de Cannes en 2013 tour­nait autour de leur court-métrage "The Sun­shine Shop". Après de mul­tiples véri­fi­ca­tions auprès de per­sonnes de l'industrie, en plus d'autres qui y étaient pré­sente en 2013, il appert que per­sonne de l'industrie n'a entendu parlé de quoi que ce soit là-bas, à pro­pos de ce court-métrage!

Anec­dote #3: – Rap­pel­lons que l'énénement cari­ta­tif "Lova­World Images" qu'ils ont tenté d'y orga­ni­ser fut un flop monu­men­tal aux dires de Karine et Marc-Éric à l'époque des bureaux de Bou­cher­ville. Ils par­laient de 80 000$ en dépenses pour un évé­ne­ment "VIP – Gla­mour" alors qu'il s'y serait seule­ment pré­senté une dizaine de personnes.

 

Spectaculaire nombre de corporations utilisées pour représenter le groupe Lovagaza – One-Land

SUNSHINE WAY MANAGMENT: Com­pa­gnie de ges­tion pour les bureaux de Bou­cher­ville qu'ils ont mis au nom d'une employée comme étant la Pré­si­dente. (Prête nom). Elle a ensuite eu la char­mante sur­prise de reçe­voir des Huis­siers à sa porte, lui récla­mant non-moins de 80 000$ pour des loyers d'entreprises impayés, alors que Karine nous confir­mait en plein visage que tout les frais fixes et loyés étaient payés et que nous étions tous inquiets pour absou­ment rien!

MARKARE: Logo iden­ti­taire de la fusion des noms de Marc et Karine ins­piré des célé­bri­tés comme: Band­ge­lina, Kimye, Ben­ni­fer, Billary, JF&G, etc.. THINK BIG!, WHY NOT? …Dream on!  ¯\_(ツ)_/¯

THE LOVAGANZA FOUNDATION: Objec­tif phare et ultime de tous les pro­jets de Lova­ganza que cette fon­da­tion pour épar­gner tous les enfants du monde de la famine, d'avoir une sco­la­rité, etc.. avant 2035. Abso­lu­ment rien n'a été fait, aucune démarches en quoi que ce soit, même après avoir récolté 6M$, à l'époque!

Ce qui est minable, c'est que non seule­ment ils ne les sau­vaient pas, mais plu­tôt qu'ils les exploi­taient pour bien paraitre, atti­rer votre sym­pa­thie huma­ni­taire et faire gran­dir leurs comptes en banque. Par­lez-nous de vrais cham­pions! 👍🏼

LOVAGANZA 2015: Concept de départ pour vendre le pro­jet. Voyant l'impossibilitée d'arriver à l'objectif de 2015, Karine m'a demandé ensuite d'en créer pour 2016, 17, 18, 19 et 20! – C'est à ce moment pré­cis qu'il y a eu une cas­sure et que j'ai com­mencé à bien pré­pa­rer mon départ.

Dif­fé­rents docu­ments d'incorporations amé­ri­cains, au Dela­ware (LLC). États où il y a plus d'entreprises que d'habitants, parce qu'elle est recon­nue pour abri­ter des com­pa­gnies qui recherchent les avan­tages d'évasions fis­cales et d'anonymats corporatifs.

Ensemble des pho­tos uti­li­sées pour convaincre qu'ils ont de réelles rela­tions avec les plus grandes célé­bri­tés aux tra­vers de mul­tiples soi­rées cari­ta­tives, où l'on peut faire des Sel­fies avec ces "Stars" à l'achat d'un simple billet. Ensuite, on nous les montre en disant que c'est des amis et qu'ils veulent abso­lu­ment faire par­tie de Lova­ganza. Tiens, tiens?

*Cli­quez pour des images plus claires.

Équipes de tra­vail et ambiance de bureau, aux allures légi­times de 2013 à 2016

1- Équipe One-Land en 2014. Dans la mai­son de Marc et Karine. Ste­ven Gunn, Mathieu Cari­gnan, Karine Lamarre

2- Bureaux 2014 sou­per de groupe Lova­ganza One-Land avec les enfants des employés.

3- Pre­miers Bureaux en oct.2014: Marc‑Éric For­tin Karine Lamarre et Marie-Claude Opri­tian (comp­ta­bi­lité), et qui a été contrainte de deve­nir prête-nom pour ses patrons avec la société Sun­shine Way Management.

4–5‑6 – Noël 2013 chez Marc et Karine Lamarre. Esti­ma­tions de plus de 7000$ en divers cadeaux entre Karine, Marc et leurs enfants, alors que les employés n'étaient pas payés et pei­naient à mettre 5$ d'essence dans leur voi­ture pour aller tra­vailler pour ces personnes.

7–8 – Exemple de tex­tos et mes­sages tou­jours pro­met­teur que l'ensemble des employés et inves­tis­seurs rece­vaient régu­liè­re­ment pen­dant des années. Tou­jours des pro­messes men­son­gères d'un dénoue­ment immi­nent. – 15 Février 2016 – par Karine-Lamarre. Uti­li­sa­tion d'amour et de sym­pa­thie exa­gé­rée pour mani­pu­ler enployers et investisseurs.

*Cli­quez pour des images plus claires.