.
Témoignages
.
Actualité

.

 

Jean-François Gagnon – Procès à l’automne 2018 par l’AMF

About This Project

Poursuite AMF Jean-Francois Gagnon, Genevieve Cloutier

IL S’AFFICHE SOUS CES BANNIÈRES:

TÉMOIGNAGES RELATIFS À JEAN-FRANÇOIS GAGNON
  • Dates de sentences et procès..

    *AJOUT: Le procès de Jean-François Gagnon / Geneviève Cloutier Gagnon a été reporté à une date ultérieure tel qu’anticipé.  Pour celui Mark-Érik Fortin et Karine Lamarre Fortin, tout semble demeurer pour le 27 mars.


     

    Sous toutes réserves,

     

    Le procès de Jean-François Gagnon / Geneviève Cloutier Gagnon serait prévu pour le 17 février 2020. Mais reste toujours à voir s’ils se présenteront au tribunal.. ou s’ils trouveront un moyen de ne pas y être avec leurs amis du cabinet d’avocats Osler.

     

    Pour ce qui est de Mark-Érik Fortin et Karine Lamarre Fortin, la sentence (peine de prison demandé par l’AMF) sera rendue le 27 mars 2020.

     

    Au plaisir de vous informer au fil des nouvelles que nous recevons.

     

    PARTAGEZ
  • LE PROJET LOVAGANZA « RESSEMBLE À UNE FRAUDE », SELON UN JUGE


    Voir l’article complet
    Isabelle Ducas, La Presse

     

    Le projet Lovaganza, qui a englouti des millions provenant de centaines d’investisseurs, a toutes les apparences d’une fraude, selon le juge de la Cour supérieure qui a entendu la demande d’action collective déposée par les victimes de l’arnaque.

     

    « Comme juge, je dois essayer de comprendre la patente, et ça ressemble à une fraude en mosusse, d’après ce que je vois », a souligné le juge Pierre C. Gagnon, lors de l’audience qui se tenait la semaine dernière au palais de justice de Montréal. Au moins 650 personnes se faisant promettre des rendements faramineux ont investi des sommes totalisant plus de 8,5 millions dans le projet Lovaganza, censé produire une série de films à grand déploiement pour financer des projets humanitaires. Les producteurs, sans expérience dans le domaine, disaient avoir l’appui de grands noms du cinéma pour réaliser leurs films, qui devaient sortir en 2015, puis en 2018. Ils sont maintenant annoncés pour 2020. L’Autorité des marchés financiers (AMF) poursuit les instigateurs du projet pour avoir bafoué les lois encadrant les investissements.

     

    ENCORE DE LA SOLLICITATION

    Malgré le processus judiciaire, Mark-Érik Fortin et sa conjointe, Karine Lamarre, sollicitent toujours des fonds, et les soi-disant réalisateurs Jean-François Gagnon et sa conjointe, Geneviève Cloutier, continuent de voyager de par le monde pour tourner des extraits et des enregistrements musicaux.

     

    Les investisseurs seraient plus nombreux, et les montants plus élevés que ce qui a été découvert par l’AMF, selon des responsables du Regroupement des victimes de l’affaire Lovaganza et One-Land, qui ont entrepris un processus judiciaire pour tenter de récupérer une partie de leur argent.

     

    Selon leur demande d’action collective, les dirigeants de Lovaganza « ont mis en place un stratagème frauduleux afin de soutirer des sommes aux membres du groupe, notamment en faisant miroiter des investissements très profitables allant jusqu’à 40 fois la mise, dans des projets qui se sont révélés inexistants ».

     

    Ils ont même prétendu « avoir l’appui de Steven Spielberg, de Julian Lennon et de Bono, alors que cela était complètement faux », et ont « laissé croire à l’implication de sociétés reconnues, dont Walt Disney Pictures ».

     

    Le représentant des investisseurs floués, Jean-François Simard, qui était présent en cour, est un ancien employé du projet qui y a aussi investi, avant de retourner sa veste et de porter plainte à l’AMF contre ses anciens patrons.

     

    « Le gros défi dans ce dossier, c’est de retracer l’argent », souligne l’avocat du Regroupement, Jean-Daniel Guessy, qui dit avoir espoir pour les victimes, même si le processus risque de prendre des années. Il ne reste peut-être plus rien des sommes investies, toutefois. L’AMF a bloqué les comptes liés au projet en 2014, après avoir reçu des plaintes, mais ils étaient vides. Aussitôt recueillis, la majorité des fonds étaient transférés aux États-Unis pour servir aux dépenses de tournage et de voyage de Gagnon et de Cloutier.

     

    PLAIDER COUPABLE, PUIS CHANGER D’IDÉE

    Les fondateurs de Lovaganza étaient absents du tribunal lors de la requête pour l’action collective. Leur avocat, Éric Plamondon, a refusé de répondre à nos questions sur le remboursement éventuel des investisseurs.

     

    Mark-Érik Fortin et sa conjointe, Karine Lamarre, les deux principaux collecteurs de fonds de Lovaganza, ont plaidé coupable, en avril 2018, à respectivement 52 et 27 chefs d’accusation liés aux lois encadrant les investissements.

     

    Ils n’ont pas encore reçu leur peine et ont demandé récemment le retrait de leur réponse à l’accusation. Un juge doit rendre sa décision dans deux semaines à ce sujet, au palais de justice de Longueuil. Ils pourraient écoper de peines d’emprisonnement si leur culpabilité est maintenue.

     

    Jean-François Gagnon et Geneviève Cloutier, identifiés comme producteurs, réalisateurs et scénaristes, sont aussi poursuivis par l’AMF. Leur procès doit commencer le 17 février prochain.

     

    Ils voyagent partout sur la planète et mènent un train de vie luxueux depuis des années, avec l’argent des investisseurs. Ils ne seraient pas revenus au Québec depuis très longtemps. Selon l’adresse donnée aux autorités judiciaires, ils habitent un cottage près de l’océan, à Santa Monica, en Californie.

     

    Un groupe d’une centaine de victimes a aussi déposé une plainte à la police pour fraude, en octobre 2017. À la Sûreté du Québec, on dit attendre la conclusion du processus entrepris par l’AMF avant de déclencher une enquête qui pourrait mener à d’éventuelles accusations criminelles.

     

    DE L’ARGENT COMPTANT DANS UN SAC DE MCDO

    Les avocats des personnes visées par l’action collective ont tenté de discréditer le représentant des victimes, Jean-François Simard, en soulignant qu’il avait participé aux efforts pour soutirer de l’argent aux investisseurs, comme employé de Lovaganza.

     

    M. Simard a notamment raconté, quand il a été interrogé il y a quelques mois, qu’il était payé comptant grâce à un investisseur, Martin Harvey, propriétaire de restaurants McDonald’s dans Lanaudière, qui apportait l’argent dans un sac de papier au logo de ses établissements.

     

    Joint par La Presse, Martin Harvey a indiqué qu’il avait dilapidé environ 100 000 $ dans l’aventure, somme qu’il ne récupérera jamais, selon lui. Mais il ne sait pas si son argent a servi à payer des employés.

     

    « Ce sont des requins. Ils me laissaient miroiter de gros rendements, de 5 ou 10 fois ma mise, raconte l’homme d’affaires. Ils étaient convaincants, montraient des extraits de films, c’était très professionnel. Même si je suis dans les affaires, on ne fait pas toujours de bons coups dans la vie. »

     

    Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.

     

    Un grand merci à ceux qui supportent la cause,

    -En se regroupant, on fait le poids!
    PARTAGEZ
  • Le recours est en attente de la décision de la cour

    Les avocats des deux partis ont débattu de la recevabilité du recours collectif et des accusés au Palais de Justice de Montréal, ce mercredi le 13 novembre 2019. Les représentants du Regroupement des Victimes de l’Affaire Lovaganza/One-Land, dont: Me. Simon St-Gelais, Me. Jean-Daniel Quessy et M. Jean-François Simard (Président-Initiateur du recour collectif), étaient tous présent pour terminer les audiences sur le recours et ainsi attendre le verdict de la cour pour autoriser les prochaines étapes, tel le procès éventuel.

     

    Notez que les juges ont jusqu’à 6 mois pour rendre leur verdict. Dans les corridors, certains disent que cela pourrait être en deça du 6 mois permis par la loi. Nous sommes donc tous dans l’attente de ce verdict avec confiance et impatience et nous vous en informerons dès qu’il sera disponible.

     

    Un grand merci à ceux qui supportent la cause,
    -En se regroupant, on fait le poids!
     
    PARTAGEZ
  • Les parties se préparent dans l’affaire des victimes de fraude contre Lovaganza et One-Land

    En effet, les partis (avocats) vont se rencontrer au Palais de Justice de Montréal à la fin du mois d’août 2019. Les représentants de la causes M. Jean-François Simard et autres, se feront questionner pendant une durée de 3h par les avocats du cabinet Osler afin de préparer leur défense et leurs attaques à notre endroit, pour défendre Marc-Éric Fortin, Karine Lamarre, Geneviève Cloutier et Jean-Francois Gagnon.

     

    *Notez que les frais de ce cabinet d’avocats qui sont des plus honéreux au pays seront grâcement subventionnés à même l’argent des investisseurs du projet Lovaganza, de Momentum ou de Je Vois La Vie Comme Ci.

     

     

    Un grand merci à ceux qui supportent la cause,
    -En se regroupant, on fait le poids!
     

     

    PARTAGEZ
  • Excellente nouvelle dans la poursuite du recours du Regroupement des victimes de l’affaire Lovaganzza -c./- Lovaganza et One-Land:

    Les victimes de la cause, le C.A. ainsi que les avocats sommes maintenant soutenus officiellement par la FAAC, un organisme d’aide aux recours et actions collectives du Ministère de la Justice du Québec suite à notre dernière rencontre au Palais de justice de Montréal. C’est une excellente nouvelle pour la poursuite du recours, les victimes, le C.A. ainsi que les avocats, qui seront mieux soutenus par l’artillerie judiciaire nécessaire.

     

    Un grand merci à la FAAC
    -En se regroupant, on fait le poids!
     

     

    PARTAGEZ
  • LOVAGANZA : Le meilleur projet qui n’a jamais eu lieu?

    Un excellent documentaire à propos d’une fraude similaire à celle du projet Lovaganza en termes de fausses promesses, de fiasco complet et de fausses représentations. “On vend du rêve aux losers” : le fiasco du Fyre Festival raconté de l’intérieur.

     

    Vedettes internationales, pression financières sur les acheteurs, promesses non tenues, employés et fournisseurs manipulés et impayés, idées de grandeur mal évalués où règne narcissisme, sociopathie, manipulations, chantage et malhonnêteté.

     

    Avons-nous lu: LOVAGANZA: Le meilleur projet qui n’a jamais eu lieu!

     

    Cette arnaque du FYRE FESTIVAL s’inscrit effectivement dans l’architecture calquée de la fraude de Lovaganza qui a été mise en œuvre par les deux couples et dirigeants principaux que sont: Marc-Éric Fortinet Karine Lamarre Fortin, ainsi que Jean-Francois Gagnon et Geneviève Cloutier Gagnon.

     

    Rappelons que le dirigeant de la fraude de $26 millions du Festival FYRE a plaidé coupable aux accusations de fraude et fausses représentations et obtenu 6 ans de prison sur un potentiel pénal de 42 ans. Il est poursuivi pour $115 millions et est également radié à vie de tenir une entreprise en bourse.

     

    Assurément, une façon des plus divertissante et réaliste de comprendre le côté malsain et dévastateur du projet Lovaganza!

    BANDE  ANNONCE »

    DOCUMENTAIRE PAR NETFLIX »

    DOCUMENTAIRE PAR HULU »

     

     

    PARTAGEZ
  • L’Autorité des marchés financiers poursuit Carole Ruel, Nathalie Viau et Hélène Chouinard

     

    MONTRÉAL, le 20 sept. 2018 /CNW Telbec/ – L’Autorité des marchés financiers a intenté trois poursuites pénales, deux dans le district judiciaire de Bedford à l’encontre de Carole Ruel et de Nathalie Viau, et une dans le district judiciaire de Québec à l’encontre d’Hélène Chouinard.

    Chacune de ces personnes est visée par un chef d’accusation pour avoir fait défaut de comparaître à la suite d’une assignation lui enjoignant de témoigner au cours d’une enquête de l’Autorité portant sur le dossier Lovaganza.

    Le tribunal devra se prononcer à la lumière de la preuve qui sera administrée devant lui.

    L’Autorité des marchés financiers est l’organisme de réglementation et d’encadrement du secteur financier du Québec.

     

     

    INFORMATION :

    Journalistes seulement :
    Sylvain Théberge : 514 940-2176

     

    Centre d’information :
    Québec : 418 525-0337
    Montréal : 514 395-0337
    Autres régions : 1 877 525-0337

    Site Web : www.lautorite.qc.ca
    Twitter : @lautorite
    LinkedIn : Autorité des marchés financiers (Québec)

     

    Liens Connexes
    www.lautorite.qc.ca

    SOURCE:
    Autorité des marchés financier
    Sept. 20, 2018, 13:00 ET

    PARTAGEZ
  • Je serais satisfait de saisir les pellicules produites par Helian Ways Films (JF et Genevieve Gagnon)

    Dernière conversations téléphonique avec Mark-Erik Fortin en Septembre 2015. Selon lui, il ne peuvent pas prendre d’argent d’investisseurs pour payer un autre investisseur (pyramidale).

    Jean-Marc m’a contacté et demandé d’écouter les propose de Mark-Erik et Karine. Ils m’ont présenter leur project en donnant des noms tel que Steven Spielberg et ont fait référence au site IMDB. Disney était intéressé à acheter le film. Le contrat était écrit et en négociation. Il m’ont dit qu’ils étaient sur le point de compléter le projet mais avaient besoins d’investisseurs pour payer quelques dettes afin de compléter le project au printemps. Il devait de l’argent à un M. Chris Roberts qui avait produits pour eux et avait peur d’être poursuivi puisqu’ils comptent sur des investisseurs pour payer au fur et à mesure que le project avance.

    Mon argent a été transféré à M.Roberts et la balance dans le compte d’une compagnie avec une adresse en Californie qui appartient à J-F. Gagnon « Helian Way Films LLC. » J’ai attendu jusqu’en Juillet pour qu’ils me contacte et a ensuite envoyer des communications par courriel pour entrer en contact avec Mark erik Fortin. Nous nous sommes parlé en Septembre la dernière fois. Puisque ces gens ne gardent pas d’argent dans leur comptes, je serais satisfait de saisir les pellicules produites par « Helian Ways LLC » pour au moins me donner un sentiment de satisfaction que j’ai reçu quelque chose en retour.

    – Victime de Lovaganza One-Land

    PARTAGEZ
  • Ils ont nommés plusieurs grands noms dont Steven Spielberg, Bono et Julian Lennon!

    Mark-Érik Fortin nous a expliqué les projets One Land et Lovaganza de façon détaillée. Lors de cette rencontre, Mark-Érik nous a fait miroité qu’il y aurait d’ici 2015 la trilogie du film Lovaganza ainsi qu’une chaîne humaine serait lancée au même moment. On posait beaucoup de questions et ils avaient que de bonnes réponses convaincantes. On trouvait d’ailleurs que 3 films en 3 ans étaient rapides et ils nous ont affirmé qu’ils allaient rencontrer sous peu (les prochains mois) des grands du cinéma dont M. Steven Spielberg. De plus, ils ont nommés plusieurs grands noms de personnalité dont Bono et Julian Lennon qui s’impliqueraient dans le projet car ils y croyaient.

    Ils ont mentionné qu’ils nous offraient 5 x le montant investi et qu’aussitôt le contrat obtenu (et revenait toujours avec le grand Steven Spielberg qui a fait des grands films, est connu et croit au projet). On nous disait qu’on allait récupérer notre montant investi à un rendement de 5x la mise dès que le contrat avec Hollywood serait signé. Mark-Erik disait à ce moment que le contrat serait signé dans 2-3 mois. Mark-Érik a mis l’emphase sur le fait qu’à ce moment, les gens qui investissaient recevaient 5 X la mise au lieu de 2 X la mise auparavant.

    Il nous a donc convaincu après plusieurs heures de questions-réponses à investir dans le projet à « vocation humanitaire ». Après l’investissement, les mois passaient sans que nous recevions de nouvelles. Après, ce sont les années qui se sont mises à passer. Nous nous rapprochions de l’année 2015 et toujours pas de développement. Nous avons reçu des demandes de rendez-vous à quelques reprises afin de nous rencontrer pour que nous réinvestissions de l’argent à nouveau.

    Nous n’avons pas donné suite à ce demandes car nous avions perdu confiance en la réalisation du projet. Nous avons reçu à quelques reprises des courts-métrages afin que nous gardions foi en l’aboutissement de Lovaganza et One-Land. Nous sommes en juin 2017 et nous sommes toujours dans l’attente de la réalisation du dit projet et nous croyons fermement que tout ceci n’est que de la poudre aux yeux. Nous nous sommes faits flouer par un vendeur de rêves, malheureusement.

    -Victime de l’affaire Lovaganza One-land

    JE, TVA, Lovaganza-scandal.com, Karine Lamarre, Marc-Éric Fortin, Mathieu Carignan
    JE, TVA, Lovaganza-scandal.com, Karine Lamarre, Marc-Éric Fortin, Mathieu Carignan
    PARTAGEZ
  • Je suis tombé dans la mésaventure de faux rêves et de problème de cartes de crédit bien remplies

    Moi, c’est Jean Marc qui est venu chez moi à plusieurs reprises pour me tenter de me convaincre de saisir une opportunité exceptionnelle d’investir dans un film où il a lui même investi presque 100,000.00 $ selon les billets à ordre qu’il m’a montré. Ils offraient un rendement de 10 fois la mise remis dans un délai de six mois. Alors je suis tombé dans la mésaventure de faux rêves et de problème de cartes de crédit bien remplies pour ce projet. Et depuis cette date: ..pas de nouvelles ..ni de Lovaganza ..ni du Jean Marc.

    -Victime de l’affaire Lovaganza One-land

    PARTAGEZ
  • Toutes mes petites économies y sont passés

    Il nous ont bien vendu leur salade. Tout mes petites économie y ont passées. Depuis il y a eu quelques vidéos et infolettre. Maintenant je reçois encore des courriels mais rien de pertinents.

    -Victime de l’affaire Lovaganza One-land

    PARTAGEZ
  • Karine Lamarre n’a pas cesser de me téléphoner pour me convaincre d’investir au point ou j’ai trouvé cela très harcelant

    Une amie de longue date m’a dit quelle avait investi dans le projet et m’a mise en contact avec Karine Lamarre. Karine Lamarre et Mathieu Carignan m’ont fait une présentation orale m’expliquant le projet. Je leur ai dit que j’y penserais. Karine Lamarre n’a pas cesser de me téléphoner pour me convaincre d’investir au point ou j’ai trouvé cela très harcelant. C’est lorsque Marc-Eric Fortin m’a téléphoné que j’ai malheureusement fini par céder.

    – Victime de Lovaganza One-Land

    PARTAGEZ
  • Ça lui a causé beaucoup d’ennuis, il a dû quitter la province pour retrouver un semblant de paix!

    J’étais assez vulnérable à ce moment-là, nous avons eu une deuxième rencontre dans un café où j’ai accepté de lui faire le chèque. Mon ami croyait naïvement au projet et il a proposé cela à différents proches. Cela lui a causé beaucoup d’ennuis et il s’est retirée du projet et a reçu de nombreuses réclamations de son entourage. Il n’avait pas vu le piège et a maintenant dû quitter la province pour retrouver un semblant de paix!

    -Victime de l’affaire Lovaganza One-land

    PARTAGEZ
  • On me prélève au maximum et ils ne sont pas capable de me rembourser le trop prélevé!

    Téléphone de Mathieu Carignan. Présentation du projet et visionnement de film présentant le projet Lovagenza par Karine. Pour mai 2015 festival de Cannes, Grands noms impliqués et tout et tout. Je prend la décision d’investir $xx000, mais dans la semaine qui suit l’autorisation de mon montant sur ma carte de crédit, on prélève au maximum. Je m’en rend compte lors du refus d’une transaction au magasin! Aucun téléphone de Visa! Je me présente à leurs bureaux de Boucherville, après plusieurs téléphones, on me fait un billet à ordre du montant total prélevé sur ma carte, car ils ne sont pas capable de me rembourser le trop prélevé!

    – Victime de Lovaganza One-Land

    PARTAGEZ
  • L’argent a été investi en 2013, nous sommes fin 2017!

    L’argent a été investi en 2013. Donné sous forme d’investissement lors de rendez-vous dans une maison privée avec Karine Lamarre et Mark Erik Fortin. Ensuite, un autre investissement a été fait à Longueuil, dans une maison cossue louée par Karine Lamarre et Mark Erik Fortin. Depuis ce temps on me dit de patienter et que l’argent sera remis à tous les investisseurs. Nous sommes fin 2017!

    -Victime de l’affaire Lovaganza One-land

    PARTAGEZ
  • Pourquoi se mobiliser ?

    Par: Jean-François Simard

    Président et initiateur du recours collectif

    Premièrement, ces gens font des victimes toutes les semaines encore aujourd’hui sous le nom de « MOMENTUM ENTERTAINMENT PRODUCTIONS » (www.mep.world), « 4 STARS GROUP » ou encore « THE MARKARE COMPANY LLC », et il est important que cette supercherie cesse sans délais, vue les innombrables dommages collatéraux qu’ils causent auprès de familles, de couples, d’enfants et de retraités. Ils n’ont aucuns scrupules pour vous soutirer tout l’argent que vous avez et ils vont tout faire pour vous proposer des solutions d’emprunts, afin de remplir votre crédit à ras-bord et verser le maximum que vous pouvez, dans leur poches avec des approches du style:

     

    « Vous savez que vous pouvez ré-hypothéquer votre maison jusqu’à 80% pour investir dans le projet? »

    « Avez-vous des REER ou des placements? »

    « Combien vous reste-t-il sur votre marge de crédit? »

    « J’ai déjà travaillé dans le domaine bancaire et je peux vous aider à remplir vos demandes! »

     

    Des victimes on eu besoin de psychologues et de psychiatrie pour se sortir de ce projet pensé, dirigé, et structuré comme une secte. Ça m’a pris un temps énorme et j’ai dû faire preuve d’une très longue résistance pour être capable de me sortir de ce “Brainwashing progressif” qui nous menait tout droit à la rue avec les trois enfants, à force de ne pas nous payer nos salaires et de nous demander toujours et toujours plus d’argent et d’engagement envers leur projet. « On veut du commitment », disaient-ils de façon récurrente et insistante auprès des employés pour s’assurer de leur servitude.

     

    Si quelqu’un démontrait de façon justifiée quelconque mécontentement, ils étaient ridiculisés publiquement en démolissant leurs questionnements et en leurs disant qu’ils étaient coupables d’envoyer de la mauvaise énergie au projet. « On a pas besoin de gens qui penses comme vous!» Quand ils te doivent des milliers de dollars, la plupart des gens se la fermait dans l’espoir d’être payés pour mieux partir plus tard.

     

    Ce sont des personnes redoutables pour identifier les failles et les faiblesses de chacun et ils les exploitent au maximum à leurs profits. En fait, ils se concentrent uniquement là-dessus. À cette époque, je traversais une période de dépression. Moments où ma garde et mes réflexes professionnels et d’affaires étaient plutôt endormis. Ils n’ont donc pas eu à chercher trop loin pour trouver et exploiter ces faiblesses qui étaient bien évidentes tant pour eux que pour moi à ce moment-là.

     

    Ils ont un système de numérotation stratégique pour chaque type de personnes qu’ils approchent en plus d’être dirigé par un mentorat des plus énigmatique qui les guident étroitement pour parfaire leur opérations 24h/24. Ils sont extrêmement organisés. J’ai moi- même lu directement de ces messages sur la plate-forme appelée « In-Box » du téléphone de Karine, car elle ne comprenait pas ce qu’ils voulaient que je change dans certains visuels que j’avais créé pour One-Land à l’époque.

     

    Dans ce mentorat où les échanges se font en anglais uniquement, il faut remplir de curieux et longs questionnaires pour y avoir accès, selon deux ex-conjointes de Marc-Éric qui ont subi ces même tests. Karine m’avait annoncée en secret et avec un certaine fierté cette particularité un soir en me disant qu’elle et Marc-Éric faisaient partie d’une « société secrète » !?

     

    Ce qui est important de comprendre ici, c’est que le mentorat ne suggère pas que des conseils de gestion d’entreprise, mais il décide directement ce qui est à faire et comment le faire! Ils les conseillent également sur leurs façon de jauger les investisseurs potentiels avec un système numérique loufoque relié à la « réincarnation » pour chaque personnalité. Il y a des 7, des 8, des 9, 10, 11, 12, des G-20, etc.. Plus tard, nous avons appris que c’était une technique sectaire qui permet d’identifier «LA» personne à manipuler dans un couple ou un groupe pour stimuler les autres à investir. Et en même temps, cette méthode permet de hiérarchiser les rapports de travail pour créer des pressions sur les subordonnés.

     

    Donc:

    • Qui sont ces gens derrière le mentorat ?

    • Pour qui et quels intérêts travaillent-ils ?

    • Investissons-nous dans une organisation criminelle en bout de ligne ?

     

    De par ces méthodes très efficaces, dois-je malheureusement l’avouer, non seulement ils siphonnent les investisseurs, mais s’en servent aussi pour manipuler tous leurs employés ainsi que leur garde rapprochée. Ce sont des principes de contrôle hiérarchiques typiques des sectes et d’organisations criminelles qui nous ont clairement été expliqués par des enquêteurs spécialisés en crimes  financiers et organisations sectaires.

     

    Leur emprise est un cercle vicieux d’où il est extrêmement difficile de se sortir, car nombreuses sont leurs tactiques, psychologiques et  financières, pour garder les gens à leur service. Les témoignages en ce sens ne manquent pas. Toujours dans le chantage: « Si tu ne continue pas, on ne te remboursera pas, ..ou on va s’arranger pour que ton remboursement s’étire sur 40 ans »

     

    J’espère qu’à la lecture de ce texte, certains auront enfin le déclic de se dire: “C’est assez, je sors de là !”

     

    Car oui, malgré les interdictions et blocages de l’AMF, les 247 chef d’accusations déposés par ces derniers, les reportages éloquents de La Presse, J.E. et la formation de notre regroupement, il y a toujours encore des gens qui croient que les célébrités faussement liées au projet de Lovaganza: Steven Spielberg, Bono (U2), Leonardo DiCaprio, Morgan Freeman, Ewan McGregor et autres, seraient complices avec Lovaganza pour conserver le secret de leur implication et la surprise marketing d’un grand dévoilement à venir! C’est pour dire leurs excellents talents de persuasion et de contrôle qu’ils ont sur les gens.

     

    Ils ont même convaincus deux Huissiers de Justice du Québec à investir dans ce projet. Ces huissiers se présentaient même aux réunions des investisseurs. Ils se saluaient tous en se donnant la main avec rires et plaisirs, comme de grands amis, habitués de les voir à force de se rencontrer lors des remises de mise en demeure et des convocations de l’AMF. L’un d’eux, l’oncle du co-accusé Mathieu Carignan, les prévenait la veille de leur passage afin qu’il se préparent. Un délit majeur pour le système de la Justice du Québec. Une faute encore plus grave, parait-il même, que cette fraude financière qu’ils ont commis, car selon des témoignages recueillis auprès du milieu juridique québécois: « Cela touche et remet en cause toute l’intégrité de notre système judiciaire »

    JE, TVA, Lovaganza-scandal.com, Karine Lamarre, Marc-Éric Fortin, Mathieu Carignan

    JE, TVA, Lovaganza-scandal.com, Karine Lamarre, Marc-Éric Fortin, Mathieu Carignan

     

    Certains ont quittés de bons emplois avec sécurité sous promesse d’ententes salariales officielles et une fois installés dans les bureaux de One-Land, ils étaient payés selon l’humeur de Karine ou Marc-Éric, soit une fois par 3 ou 6 semaines… et partiellement… et si cela adonnait! Aucune reconnaissance et respect pour des gens qui se sont engagés et donnés corps et âmes pour eux. De plus, ils payaient en argent comptant pour la majorité du temps, mais avec les RAS. (Réductions à la source: Impôts fédéral/provincial, Assurance-emploi, Rentes, etc.). Aucun talon de paie, de T-4 ou de système comptable professionnel. « C’est en attendant et on va comptabiliser tout ça! » promettait Karine Lamarre Fortin. Évidemment, rien n’a été fait en ce sens et cela leur permettait de conserver ces sommes supposément retenues pour leur dépenses personnelles.

     

    Karine se servait largement dans l’argent des investisseurs pour payer ses dépenses personnelles à la grande stupéfaction des employés qui ne recevait pas leurs paies. Elle faisait des paiements de voitures de luxe pour elle et Marc, payait la location d’une maison à 700 000$ dans l’un des quartiers des plus cossus de la rive-sud. Ils se payaient des paysagistes, femme de ménage et des services d’entretient en tout genres, en plus d’une « Nounou-Servante », rien de moins, qu’ils exploitaient et traitaient moins bien que leurs chiens. (Par chance que c’était une amie d’enfance de Karine!) Elle payait aussi les activités sportives des enfants, les épiceries, bref, des dépenses courantes personnelles avec l’argent récupérée au nom d’un supposé projet professionnel.

     

    À une soirée de Noël, nous avions calculé qu’ils avaient dépensé autours de 7000$ en cadeaux pour eux deux et les 3 enfants, alors que les employé se demandaient comment ils allaient faire pour réussir à mettre 5$ d’essence dans leur voiture pour la semaine. Pas de faute de frappe, 5$!  Rien n’était trop beau ni à l’épreuve de leur effronterie qui était sans limites et sans aucun égards auprès des investisseurs et employés.

     

    Une personne rencontrée a vendu toutes ses possessions: maison, voiture, meubles, etc, et s’est retrouvée à la rue avec ses enfants à quelques jours de sont départ de l’aéroport, parce qu’elle s’était fait promettre un faux emploi à l’étranger pour la « Fondation Lovaganza ».   – « Finalement, on aura pas besoin de toi, désolé.»

     

    Certains plus âgés ont vidé tous leurs REER! Ils n’ont pas tous l’énergie et le temps de se rebâtir une santé financière à 65 ans. Une jeune mère et employée de One-Land s’est retrouvée, à sa grande surprise, avec des huissiers à sa porte pour des dettes de 80 000$ encourus par Karine et Marc-Éric qu’ils avaient mi à son nom. Quand la personne gagne autours de 15$/heure: 80 000$, …ça frappe fort un huissier! …et sur sa santé à elle aussi !

     

    Ou encore découvrir qu’après un message par texto de « Bonne Année, On vous aime, On lâche pas! », on vous facture 4 heures plus tard, sans votre consentement, 10 000$ pour une location de condo et une voiture à Los Angeles a n de se cacher de l’AMF du Québec et continuer à faire la grosse vie. Ce n’est que la pointe du iceberg quand on fait confiance à ces individus, car il y a des anecdotes de ce genre à raconter par centaines, sans aucunes exagérations.

     

    Cela me révolte de voir ces mythomanes et psychopathes faire la grosse vie sur le bras d’investisseurs floués et ceux des nouvelles victimes, alors que plusieurs en bavent lourdement ici à cause de leurs mensonges et fausses représentations. Lovaganza est un bulldozer qui ne laisse rien derrière son passage dans votre vie et vos finances, car une fois que vous avez investi, ils vous tiennent parce que vous avez peur de perdre votre investissement. Tenez-vous loin de ces gens là, car vous n’en sortirez jamais un temps soit peu gagnant-gagnant, même pas proche!

     

    Pour ce qui est de leurs projets de films, ce sont des amateurs qui “apprennent sur le tas” en se faisant passer pour des étoiles montantes aux frais des victimes. La qualité de la production qu’ils dévoilent au compte goutte et le jeu des acteurs en témoigne rapidement. Jamais ça ne se compare à une production de qualité télévisuelle ou cinématographique sérieuse, comme nous en voyons tous régulièrement sur nos écrans. Un travail de niveau collégial en cinéma serait plus crédible.

     

    Ils utilisent vos fonds pour se payer des soirées à plus de 5000$ le billet, où l’on peut se faire photographier avec n’importe quelle grandes vedettes d’Hollywood, de la haute société, du monde des affaires et de la politique pour ensuite venir vous dire que ce sont des amis, des mentors et des acteurs qui veulent s’impliquer dans leurs projets.

     

    À la fin de mon implication, j’étais exaspéré de leurs mensonges répétitifs et des actes de violences physiques et verbaux entre Karine et Marc-Éric. Ils allaient même jusqu’à tout casser dans la maison. Leur hypocrisie, traitrise et mauvais traitements envers ceux qui les aidaient de bon cœur était devenue insupportable.

     

    Il était fréquent d’arriver à leur domicile pour travailler et de constater de que de nouvelles choses étaient brisées par leurs intenses querelles. Trou de poing dans le mur, portes défoncées, miroir craqué, trou au plafond causé par une chaise tenue à bout de bras par excès de colère, voiture d’employée défoncée par Marc-Éric avec délit de fuite, voie de fait déclaré par Karine à tout vents, etc, etc… Leurs voisins ont même dus déposer officiellement des plaintes à la police tellement leur frasques dépassaient les bornes et dérangeaient ce quartier cossus et paisible du Parcours du cerf de Longueuil aux limites de Boucherville.

     

    On a bien fini par tous comprendre qu’ils étaient tout le contraire de l’essence du projet Lovaganza qu’ils nous vendaient et le contraire total de leur identités Facebook remplies de pensées d’amour et d’images philosophiques pour se donner une espèce d’immunité publique afin de paraître sympathiques et séduisants auprès du profil bien étudié de leurs investisseurs ciblés.

     

    Avec toute cette mauvaise réputation qu’ils se sont créé au Québec, ils se sont vu obligés d’opérer sous de nouveaux noms en remplacement de One-Land que sont: 4 STARS GROUPS LLC, THE MARKARE COMPANY LLC et MOMENTUM ENTERTAINMENT PRODUCTIONS LLC. Assez ironique de les voir proclamer cette mission d’entreprise suivante.

     

    Attention, on nage ici en plein délire:

    Notre mission et la réalisation ultime de notre vision ont une solide base morale. Les valeurs éthiques fondamentales partagées par toutes les personnes dévouées impliquées dans les projets de MEP ne sont autre chose que la foi solide de l’empathie humaine, de la gentillesse et de la conscience sociale, qui peuvent donner lieu à des actions collectives ayant un impact durable à l’échelle mondiale.

    TRADUCTION DE: The promotion of our mission and the ultimate realization of our vision have a strong moral foundation. The core ethical values shared by all dedicated people involved in the projects of MEP are none other than the solid faith in human empathy, kindness and social awareness, which can give rise to collective actions with worldwide positive durable impact.

    On vous laisse juger par vous-même !

     

    Autres faits à noter et qui sont tout de même assez révélateurs de leur supercherie, pour des personnes qui veulent ultimement « sauver tous les enfants du monde » avec leur inexistante « Fondation Lovaganza », est que Karine Lamarre Fortin ait perdu la garde et les droits parentaux de ses 3 enfants, pour cause de mauvais traitements psychologiques et aliénation parentale. Non pas que je veuille mettre l’emphase sur ce malheureux critère qui est très désolant pour ces enfants, mais plutôt mettre la lumière sur la réalité de ces gens qui se cache derrière des profils sociaux exemplaires, aux limites de la divinité, alors que la réalité en est tout le contraire. (Citations de cour reçues et autorisées de publication par le père exaspéré de l’environnement malsain infligé par la mère auprès des enfants, tant pour l’escroquerie de Lovaganza, que la violence dans son couple et des tactiques de contournement des lois de la DPJ.)

     

    De son côté, Jean-François Gagnon n’offre aucun support à son fils en détresse en lui octroyant généreusement UNE ou DEUX visites par année, depuis les 5-6 dernières années! Un fils qui pourtant et malheureusement, déclare publiquement depuis longtemps et de façons régulières, des volontés suicidaires très claires sur Facebook! (Confessions personnellement reçues de son fils, bien dépourvu aux travers de tout ce scandal sur son père et témoins direct de ses textes de détresses.)

     

    À LA CONNAISSANCE DE CES FAITS:

    • Croyez-vous vraiment qu’ils veulent sauver tous les enfants du monde, alors qu’ils ne sont pas capable de s’occuper à bien de leurs propres enfants ?

    • Croyez-vous vraiment qu’avec toutes leurs démêlés avec la Justice, qu’ils sont fiables et professionnels au point d’y investir toutes vos économie?

    • Croyez-vous toujours à l’imposture de gens bienveillant qu’ils se donnent sur les médias sociaux en regard de leurs réels faits et gestes de fraude, de violence et d’abus dans la « vraie vie » ?

    • Préfèrent-ils les soirées mondaines, les célébrités et la gloire, au prix de la perte de leurs propres enfants ?

    Visiblement, il appert malheureusement que c’est le cas et c’est pour ça que c’est un Lovaganza-Scandal !

     

    Pour conclure,

    J’ai donc senti naître en moi cette mission de lever cette cause défendante du Regroupement des victime de l’affaire Lovaganza et One-Land, car je suis l’un des rares investisseurs qui s’est impliqué progressivement et quotidiennement avec eux pendant environs 2 ans et demie pour tenter de mener à bien ce projet qui se voulait humanitaire, grandiose et supposément un excellent investissement.

     

    Comme employé, j’ai eu en main beaucoup d’informations puisque je m’occupais du branding en général, des infolettres, du site web, des réseaux sociaux, etc. Un jour, par ces atouts, je me suis rendu compte que j’étais le seul qui pouvait orchestrer une riposte collective, car personne n’avaient autant d’informations et d’outils que moi en mains pour communiquer avec les investisseurs et leur démontrer toute la vérité qui se cachait et se cache toujours derrière leurs fausses entreprises et représentations.

     

    Jean-François Gagnon qui était allé à l’école avec mon frère, Geneviève Gagnon avec moi au secondaire, m’avaient rassurés sur les demandes d’investissements initiaux de Marc-Éric en 2011, en me disant que cela allait même profiter à mes petits enfants. « Vas-y, c’est Marc-Éric qui s’occupe des investissements, tu dois traiter avec lui. -JF Gagnon ». Sans méfiances parce qu’ils venaient de mon petit milieu proche et personnel, j’ai consenti à investir.

     

    Mais parce que je me méfiais de Marc-Éric Fortin à cause de quelques mauvaises expériences professionnelles vécues avec lui par le passé et jouissant d’une réputation rarement favorable, je me suis fié à l’adage qui dit: « Sois proche de tes amis, et encore plus proche de tes ennemis« . Je me suis donc impliqué dans ce projet pour m’assurer de son bon déroulement et veiller de près à mon investissement. Vous comprendrez-donc que je me suis fais avoir malgré tout si vous lisez ce texte, car oui, j’ai perdu énormément le mot est faible dans cette aventure cauchemardesque. Mais j’ai finalement agit, avec de précieux collaborateurs!

     

    En ce moment, l’étau se resserre fortement et les fervents ne sont plus que quelques-uns à être encore hypnotisés par leurs stratagèmes de toujours repousser et repousser les fausses échéances promises. Les gens floués se manifestes et embarquent dans notre recours qui connait un succès inespéré. Le nombre de formulaires de réclamation remplis en aussi peu de temps par les victimes en témoigne de façon fracassante. Ils y voient plus clair et c’est très encourageant de voir qu’il y aura en n, une finalité à cette histoire d’horreur, vendue pourtant comme une histoire d’amour et d’unité à la base. En n nous pourrons tourner la page. Ils prétendaient vouloir faire une chaîne humaine autour du monde et c’est exactement ce qui se passe en ce moment par l’unité de ce recours contre eux. Plus de 650 victimes se tiennent la main maintenant pour aller au bout de cette affaire et ce n’est pas terminé.

     

    Le fait que les investisseurs ne se connaissaient pas et ne communiquaient pas ensemble servait très bien leur cause pour varier leurs versions des faits et c’est ce que nous avons réglé avec le site de lovaganza-scandal.com. Ce site se veut un point central d’échanges et d’informations concernant les procédures judiciaires, des témoignages des victimes, le profils des personnages clés, l’organigramme de leur structure financière et d’opération, etc. Notre objectif est de faire sortir toute l’information disponible auprès des victimes et de les sortir de leur isolement créé par la honte d’avoir cru en ce projet et les instigateurs. Aujourd’hui, plusieurs craignent encore leur représailles ou ont trop investi pour reculer: « Si je me joins au recours, je vais tout perdre ce que j’y ai investi? » C’est difficile à dire, car c’est toujours un choc à entendre, mais la réponse est que vous l’avez déjà perdu… C’est pour cette raison que le recours que nous mettons en place prends tout son sens.

     

    La formation officielle de notre regroupement nous permet de passer légalement aux prochaines étapes, soit: (1) Le dépôt d’un collectif de plaintes pour des accusations de fraudes au criminel, qui s’ajouteront aux 247 chefs d’accusations en crimes financiers de l’AMF et (2) Un dépôt de plaintes en recours collectif envers les institutions financières qui ont fait preuve d’aveuglement volontaire dans leurs participation à cette fraude.

     

    Nous invitons les investisseurs qui se sentent menacés de ne pas être remboursés par les accusés et qui se questionnent sur cette histoire à se joindre et communiquer avec nous.

     

    Merci aux collaborateurs de longue date et aux nouveaux arrivants.

    On se revoit bientôt pour les dernières phases du recours,

     

    Jean-François Simard

    Président et initiateur du recours collectif

     


    *Mention légale: Par soucis de protection, ce texte est un résumé d’une enquête personnelle approfondie et d’expériences vécues et recueillies par Jean- François Simard auprès des victimes qu’il a côtoyés. Le tout est un point de vue personnel qui pourrait ne pas refléter obligatoirement l’opinion de tous les membres du Regroupement des victimes de l’affaire Lovaganza et One-Land, et/ou des autres victimes et investisseurs.

    PARTAGEZ
PARTAGEZ

En liens avec:

JF&G's Adventures:
Je Vois La Vie Comme Ci
The Musicals Instrumental Themes
Lovaganza 2015 2020
The Lovaganza Convoy
The Lovaganza Foundation
www.lovaganza.com

The Markare Company, LLC
4 Stars Group
Momentum Records
Momentum E. Productions: mep.world

JF&G
JF&G RECORDS
J.F. Gagnon
Jean-François Gagnon
Geneviève Cloutier Gagnon
Fer Rouge Creative Company
Helian Way Films

MARKARE
Karine Lamarre
Karine Fortin
Karine L Fortin
Mark-Erik Fortin
Marc-Éric Fortin

Mathieu Carignan
Matt Carignan
Marie-Ève Malherbe
Marie Malherbe
Louise Larente
Maurice Lalonde

SURVEILLÉS PAR:
AMF: Autorité des marchés financiers
Securities and Exchange Commission (AMF-USA)
Sûreté du Québec
SPVM

AUTRES CIES:
Oneland
One-land
Oneland World
Sunshine Way Management
Safe Passage Entertainment
Road One Entertainment

Category

SUIVEZ LA CAUSE SUR VOS MÉDIAS PRÉFÉRÉS

Youtube logo, www.lovaganza.com, www.lovaganza-scandal.com MarKare, Momentum Entertainment Productions, www.mep.world, Oneland, One-Land, One-land, 4 Star Group, The Markare Company, Momentum Entertainment Productions, Mark-Érik Fortin, Karine Lamarre, Lovaganza, Jean-Francois Gagnon, Genevieve Cloutier, Mathieu Carignan, Regroupement des victimes de l'affaire Lovaganza et One­-Land
Facebook logo, www.lovaganza.com, www.lovaganza-scandal.com MarKare, Momentum Entertainment Productions, www.mep.world, Oneland, One-Land, One-land, 4 Star Group, The Markare Company, Momentum Entertainment Productions, Mark-Érik Fortin, Karine Lamarre, Lovaganza, Jean-Francois Gagnon, Genevieve Cloutier, Mathieu Carignan, Regroupement des victimes de l'affaire Lovaganza et One­-Land
Twitter logo, www.lovaganza.com, www.lovaganza-scandal.com MarKare, Momentum Entertainment Productions, www.mep.world, Oneland, One-Land, One-land, 4 Star Group, The Markare Company, Momentum Entertainment Productions, Mark-Érik Fortin, Karine Lamarre, Lovaganza, Jean-Francois Gagnon, Genevieve Cloutier, Mathieu Carignan, Regroupement des victimes de l'affaire Lovaganza et One­-Land
LinkedIn logo, www.lovaganza.com, www.lovaganza-scandal.com MarKare, Momentum Entertainment Productions, www.mep.world, Oneland, One-Land, One-land, 4 Star Group, The Markare Company, Momentum Entertainment Productions, Mark-Érik Fortin, Karine Lamarre, Lovaganza, Jean-Francois Gagnon, Genevieve Cloutier, Mathieu Carignan, Regroupement des victimes de l'affaire Lovaganza et One­-Land

ET ABONNEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE

*Aucune information ne sera retransmises à de tierces parties.

 

Lovaganza-scandal.com is offering support and contribution to:  /  Lovaganza-scandal.com offre sont soutient et sa contribution à:

Autorité des Marchés Financiers, lovaganza-scandal, One-land, Lovaganza, Regroupement des victimes de l'affaire Lovaganza et One­-Land
LAPD, www.lovaganza.com, MarKare, Momentum Entertainment Productions (www.mep.world), Oneland, One-Land | www.mep.com, One-land, 4 Star Group, The Markare Company, Momentum Entertainment Productions, Mark-Érik Fortin, Karine Lamarre, Lovaganza, Jean-Francois Gagnon, Genevieve Cloutier, Mathieu Carignan, Regroupement des victimes de l'affaire Lovaganza et One­-Land
spvm, LAPD, www.lovaganza.com, MarKare, Momentum Entertainment Productions (www.mep.world), Oneland, One-Land | www.mep.com, One-land, 4 Star Group, The Markare Company, Momentum Entertainment Productions, Mark-Érik Fortin, Karine Lamarre, Lovaganza, Jean-Francois Gagnon, Genevieve Cloutier, Mathieu Carignan, Regroupement des victimes de l'affaire Lovaganza et One­-Land
Autorité des Marchés Financiers, lovaganza-scandal, One-land, Lovaganza, Regroupement des victimes de l'affaire Lovaganza et One­-Land
Autorité des Marchés Financiers, lovaganza-scandal, One-land, Lovaganza, Regroupement des victimes de l'affaire Lovaganza et One­-Land

Lovaganza-scandal.com est le site officiel du REGROUPEMENT DES VICTIMES DE L'AFFAIRE LOVAGANZA ET ONE­-LAND (Official Victims' Association for Lovaganza and One­-Land Case.) Nous sommes sur le site officiel du Registraire des Entreprise du Québec.  avec le NEQ: 3372684335.  Nous sommes constitués pour  1) Défendre les droits et intérêts des victimes de l'affaire Lovaganza et One-­Land et  2) Déposer un recours collectif ainsi que toute plainte liée à l'affaire Lovaganza et One­-Land et leurs dirigeants, au criminel.